Le rock et la chimie

Les fluoropolymères Teflon™ sont utilisés pour améliorer la technologie numérique avancée, et même améliorer le son lors des concerts de rock.

Technologie audionumérique

Optimiser la qualité sonore d’un concert à l’aide des fluoropolymères Teflon™.

Il s’agit simplement d’une poudre ou d’une pastille. Et pourtant, les fluoropolymères Teflon™ utilisés dans la production des puces informatiques contribuent à rendre les dispositifs numériques plus petits, plus rapides et plus puissants, ainsi qu’à l’optimisation de la qualité sonore de la musique produite en direct.

Des puces aux riffs de guitare améliorés

À l’occasion des concerts spectaculaires de rock organisés de nos jours, un ingénieur du son peut réaliser un enregistrement multipiste même pendant un concert en direct, en conférant au spectacle la qualité sonore de l’album enregistré en studio. Et dans l’éventualité où la salle de concert n’offre pas un environnement sonore splendide, le technicien peut ajouter de l’ambiance et procéder à une réverbération acoustique de sorte à donner l’impression que la salle est plus grande. Qu’en est-il du chanteur qui n’arrive pas à trouver la gamme appropriée ? Le correcteur de voix (auto-tune) en direct l’aide à garder la bonne tonalité – du moins à l’oreille du public.

Tous ces effets apportés à la musique en direct sont le fruit de la technologie numérique qui connaît une évolution fulgurante. Face à de telles avancées, les ingénieurs de son en direct emploient des outils qui paraissaient pourtant inimaginables il y a quelques années.

« Désormais, nous avons la capacité de corriger les imperfections du son », déclare Keith Morris, professeur de prise de son en direct au Conservatory of Recording Arts and Sciences de Tempe, en Arizona. « Et c’est grâce à la technologie numérique que nous y parvenons. »

La technologie numérique n’aurait jamais pu procurer de tels bienfaits en l’absence de la chimie, et plus particulièrement des produits chimiques tels que les fluoropolymères Teflon™.

Amenuisement du matériel, optimisation des effets

De nos jours, les ingénieurs du son en direct utilisent des appareils tels que les consoles de mixage numériques pour produire des effets et les postes de travail audionumériques pour l’enregistrement et la lecture. Le terme numérique, bien évidemment, rappelle que l’appareil reçoit des impulsions des puces informatiques qui contiennent des semi-conducteurs. La chimie intervient dans la fabrication du semi-conducteur.

Les fluoropolymères Teflon™ permettent aux fabricants de puces d’obtenir de meilleurs résultats en réduisant la contamination pendant le processus de fabrication. Étant donné que Teflon™ est chimiquement inerte, il ne réagit pas au contact de pratiquement tous les produits chimiques. Du nettoyage et de la gravure des tranches à la lithographie et au conditionnement, les fluoropolymères Teflon™ sont présents tout au long du processus de fabrication des semi-conducteurs, offrant des niveaux supérieurs de pureté et une protection inégalée contre la contamination ionique et métallique.

Au bout du compte, Teflon™ favorise la fabrication de puces hautement performantes, une donnée essentielle dans une ère marquée par le progrès technologique. Un fabricant a récemment annoncé qu’il envisageait de réduire de moitié la dimension de ses grilles de transistor intégré sur puce de 10 à 5 nanomètres, rendant possible l’intégration de 30 milliards de transistors sur une puce de la taille d’un ongle1 (soit une capacité supérieure à celle des puces de pointe actuelles qui prennent en charge jusqu’à 20 milliards2).

Faits sur la page d’articles

« Les avancées de la technologie numérique nous amènent à repousser les limites du possible, » déclare Katelyn Walck, directrice de l’expansion commerciale en Amérique du Nord auprès de la filière Électronique et communications. « Cette évolution s’étend également à l’expérience musicale en direct. Grâce à nos produits Teflon™, nous contribuons à la mise au point de technologies visant à planter le décor des concerts de rock de la prochaine génération et du développement de l’industrie électronique en général. »

Produire un son quasi parfait

Pour les passionnés de concerts, l’avènement de la numérisation du son produit en direct apporte un caractère plus esthétique à la musique.

« Aujourd’hui, les gens sont plus pointilleux, » affirme Morris. « À l’époque, ce n’était pas le cas. On allait juste au concert pour profiter du spectacle. De nos jours, le public s’attend à un son parfait. »

Les ingénieurs de son en direct tirent également parti de la technologie numérique. En effet, la modernisation du processus de fabrication des puces implique un amenuisement du matériel.

« Dans l’ensemble, la révolution la plus importante intervient au niveau de la taille, notamment en ce qui concerne les consoles de mixage numérique », affirme Kyle Welch, directeur du son en direct à Blackbird Academy, une école professionnelle d’ingénierie du son de Memphis, dans le Tennessee. « Un mélangeur qui mesurait 182 cm à 243 cm prend désormais beaucoup moins d’espace, et souvent bien plus de fonctionnalités que les appareils analogiques du même type. »

Aux commandes d’une telle console, « je peux dicter à chaque canal ce que je souhaite, » dixit Morris. « De plus, je peux concevoir un mixage, l’enregistrer sur un fichier numérique et l’envoyer à quelqu’un au Japon [en préparation d’un concert]. Quand j’y arrive, mon support de spectacle m’attend simplement à la console. »

Morris ajoute : « Le contrôle à distance est également une carte maîtresse. Je ne suis pas obligé de me tenir devant la console. Je peux appeler le mélangeur à partir de mon iPhone. Et cela représente mon rêve – réaliser un mixage à partir de mon domicile. »

Rappelons pour mémoire que les fluoropolymères Teflon™ y interviennent également, en favorisant l’intégration de semi-conducteurs dans les puces qui convertissent les smartphones en télécommandes de concert de rock et bien d’autre encore.

Consultez le Chemical & Engineering News pour en apprendre davantage et obtenez de plus amples informations sur la science des produits chimiques et des matériaux qui rend les divertissements possibles.

1Source : David Nield. « IBM’s New Computer Chips Can Fit 30 Billion Transistors on Your Fingertip. » ScienceAlert, 6 juin 2017. www.sciencealert.com/new-computer-chips- can-fit-30-million-transistors-on-your-fingertip.
2Source : « Intel Inside the Package. » Semiconductor Engineering, 8 mai 2017. semiengineering.com/intel-inside-the-package.