Notre cheminement vers une plus grande responsabilité

Favoriser une croissance responsable grâce à des personnes engagées.

De grands progrès ont été accomplis grâce au pouvoir combiné des actions entreprises par des individus en vue de la réalisation d’objectifs partagés.

Nos principes directeurs

Nos audacieux objectifs 2030 nécessitent que nous agissions de manière à la fois collective et individuelle, que nous exploitions notre envergure internationale ainsi que notre puissance individuelle en vue de nous conduire vers un monde caractérisé par une chimie responsable. Toutefois, nous devons disposer d’un ensemble de lignes directrices communes qui façonnent notre activité. Ces dernières constituent nos principes directeurs.

Notre évaluation de la question de la responsabilité d’entreprise

Notre évaluation de la question de la responsabilité d’entreprise (également appelée évaluation de l’importance de la durabilité) nous permet d’identifier et d’évaluer les problèmes environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) qui influencent le jugement et les décisions de (ou ont un impact sur) nos parties prenantes internes et externes. Les résultats de l’évaluation des différents problèmes sont des éléments cruciaux pour notre stratégie de croissance responsable consistant en l’identification et la gestion des opportunités et risques ESG conformes à ce qui compte avant tout pour nos parties prenantes ainsi que pour le succès de notre entreprise.

Nous collaborons avec des experts tiers en vue de réaliser des évaluations officielles des différents problèmes tous les deux ou trois ans. Notre évaluation la plus récente a été effectuée début 2019 au moyen du processus en trois étapes suivant :

Étape 1 : Identification des problèmes : nous examinons et vérifions les problèmes prioritaires signalés dans l’industrie, puis les comparons à notre évaluation des risques d’entreprise pour nous assurer que tous les sujets pertinents ont été recensés du point de vue de l’importance et/ou du risque et de l’opportunité.

Étape 2 : Priorisation des problèmes : nous adoptons une approche multiple pour les enquêtes et les entretiens en vue de la priorisation des problèmes, tout en tenant compte à la fois de l’impact potentiel sur les décisions des parties prenantes et de l’impact sur nos entreprises. Les résultats des évaluations externes et internes sont ensuite combinés en vue d’élaborer la matrice de priorisation.

Étape 3 : Validation et action : l’équipe de direction de Chemours examine et approuve les résultats de l’évaluation finale des problèmes. Cette information oriente nos stratégies, objectifs et pratiques actuelles en matière d’engagement et de divulgation.

Nous disposons de trois niveaux d’action et de divulgation selon l’importance des problèmes pour nos parties prenantes, à la fois internes et externes. Notre évaluation des problèmes en 2019 nous a permis d’identifier et de prioriser les neuf problèmes ESG ci-dessous en vue d’une prise de mesures.