Questions fréquentes sur Opteon™

1. Qu’est-ce qu’un HFO ?
HFO est l’acronyme de « Hydro-Fluoro-Oléfine »”. Comme pour les HFC, les trois principales molécules d’un HFO sont l’hydrogène, le fluor et le carbone. Les HFO possèdent un très faible potentiel de réchauffement climatique (GWP) et ne présentent aucun potentiel d’appauvrissement de la couche d’ozone (ODP).


2. Quel est le GWP des fluides frigorigènes à faible GWP Opteon™ pour les systèmes fixes ?
Les chiffres indiqués ci-dessous sont basés sur les 5èmes Rapports d’Évaluation de l’IPCC.

Tableau représentant le GWP des fluides frigorigènes à faible GWP Opteon™ pour les systèmes fixes

3. Les systèmes actuels de détection des fuites peuvent-ils reconnaître les produits Opteon™ ?
Oui, de nombreux fabricants de systèmes de détection de fuites sont en train d’ajouter les produits Opteon™ à leurs bibliothèques de fluides frigorigènes. Pour les systèmes de détection ne prenant pas en compte les produits Opteon™, il est recommandé de régler le système pour la détection du R-134a.


4. XP40 (R-449A) peut-il remplacer directement le R-404A ?
Chemours a publié des manuels détaillés pour la conversion des systèmes chargés en R-404A, qui sont disponibles sur Opteon.com.

En général, il n’est pas nécessaire de modifier l’équipement ou le lubrifiant lors de la conversion du R-404A à XP40 (R-449A). Il convient toutefois de remplacer les filtres déshydrateurs et il peut être nécessaire de régler le détendeur thermostatique ou de le remplacer si celui-ci n’est pas réglable.

Dans tous les cas, il est recommandé de vérifier les paramètres de surchauffe après la conversion et de les ajuster si nécessaire.


5. Quelle réduction de la consommation d’énergie puis-je attendre après la conversion à XP40 (R-449A) ?
Après la conversion à XP40 (R-449A) d’un système au R-404A, il a été observé une amélioration du rendement énergétique allant jusqu’à 12 % pour les centrales moyenne température et jusqu’à 5 % pour les centrales basse température.


6. Le fait de compléter plusieurs fois la charge en XP40 (R-449A) ou XP10 (R-513A) a-t-il un impact sur leur classification d’ininflammabilité A1 ?
Non. Lors de la procédure ASHRAE 34 suivie pour attribuer la classification A1, le mélange frigorigène est soumis à des tests sous des conditions de fractionnement, comportant des scénarios de recharges multiples afin d’assurer que le mélange conserve son ininflammabilité de Classe A1.